Expéditeur  
   
Destinataire  
   
   
 

Aides à l’embauche, aides à la formation : de quelles aides peut-on bénéficier quand on est reconnu travailleur handicapé ?

Une fois la reconnaissance de travailleur handicapé acquise, vous pouvez bénéficier de différentes aides relatives à l’emploi. Les aides à l’embauche peuvent être de deux ordres : des primes incitatives à l’emploi et l’aménagement de poste permettant de compenser le handicap de la personne pour la rendre tout à fait autonome sur son poste.

aides-agefiph

Des aides ont été mises en place pour encourager les entreprises à recruter des personnes en situation de handicap.

Source Agefiph

L'aide à l'insertion professionnelle

Objectif : Inciter les employeurs à recruter et à pérenniser les personnes handicapées les plus éloignées de l’emploi.

Qui peut en bénéficier ?

L'aide s'adresse aux employeurs de personnes handicapées les plus éloignées de l’emploi, c'est à dire présentant au moins l'une des caractéristiques suivantes :

  • Agée de 45 ans et plus.
  • Demandeur d'emploi ayant travaillé moins de 6 mois consécutivement dans les 12 mois précédant le recrutement.
  • Sortant d'un établissement du secteur protégé ou adapté (Impro, Ime, Esat, EA, CRP).
  • Embauchée par le même employeur en CDI ou CDD (minimum 12 mois) suite à un ou plusieurs contrats totalisant au moins 6 mois dans les 12 derniers mois.

Le contenu de l'aide

  • Une aide financière à l'employeur pour l'embauche d'une personne handicapée en CDI ou en CDD supérieur ou égal à 12 mois.
  • Le montant de l'aide est de 2000 € pour un contrat de travail à temps plein et de 1000 € pour un contrat à temps partiel d'une durée minimum de 16 heures.

Comment bénéficier de cette aide ?

L’aide doit être prescrite par le conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou Mission locale qui a soutenu votre démarche, dans les 3 mois suivant la date d’embauche.

Pour en savoir plus : http://www.agefiph.fr/Entreprises/Aides-et-services-de-l-Agefiph/Toutes-les-aides-et-services-Agefiph-pour-recruter

Toute personne en situation de handicap peut avoir droit à des aides reconnues nécessaires pour compenser les conséquences de son handicap.

En entretien d’embauche, le recruteur n’a pas le droit de vous demander directement la nature de votre handicap, seule la question des contre-indications médicales peut être posée. En exprimant ainsi vos limites dans votre capacité de travail, vous pouvez préciser les aménagements de poste qui vous permettront de compenser votre handicap. L'aménagement du poste de travail peut prendre différentes formes :

  • l'installation de nouveaux équipements
  • l'organisation du travail, la répartition et la rotation sur les postes
  • l'amélioration de l’aspect ergonomique sur les postes de travail
  • l’aide humaine (ex : interprète LSF)
  • l’aménagement des horaires (ex : commencer plus tard un jour par semaine)

En revanche, le mi-temps thérapeutique (travail à temps partiel, avec une indemnisation par la Sécurité Sociale pour les pertes de revenus) n’est possible que dans le cadre du maintien dans l’emploi.

La demande de prise en charge pour un aménagement de poste doit être adressée à l’Agefiph pour toutes les entreprises relevant du droit privé.

Des aides à la mobilité (aménagement du véhicule d'entreprise, transport, hébergement...) font aussi partie de l’aménagement de poste.

Les aides à la mobilité permettent de faciliter l'intégration professionnelle en compensant le handicap lors des déplacements

L’Agefiph intervient uniquement au regard de la situation de l’emploi des personnes concernées. Les aides à mobilité ne peuvent être demandées à des fins personnelles. Au contraire, elles doivent permettre à la personne d’accéder à un emploi, d’évoluer dans celui-ci ou de le conserver.

En quoi consistent ces aides ?

  • Transport adapté : participation au coût d'un transport adapté
  • Permis de conduire : financement possible sous certaines conditions
  •  Acquisition d'un véhicule : participation à l'achat du véhicule dans la limite d'un plafond . Subvention non renouvelable.
  • Aménagement d'un véhicule : participation au coût de l'aménagement du véhicule. .
  • Hébergement : participation aux frais d'hébergement, si votre handicap est incompatible avec des déplacements.

Pour plus d’informations : http://www.agefiph.fr

Pour plus d'informations sur la mise en place d'une politique handicap : cliquez ici

Nos partenaires fondateurs

CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total