Expéditeur  
   
Destinataire  
   
   
 

Effectuer sa reconversion professionnelle à la suite d’un handicap

Suite à un handicap, il est parfois impossible de continuer à exercer le même métier. Se pose alors la question de la reconversion professionnelle qui est déjà difficile, mais encore plus lorsqu’il ne s'agit pas d’un choix. Bien qu’il soit possible d’être reclassé en interne, ce cas de figure n’est pas forcément systématique et se présente majoritairement dans les grandes entreprises qui peuvent plus facilement proposer des aménagements de poste ou emploi différent plus adapté au nouvel handicap du salarié. Nous allons vous présenter dans cet article les différentes étapes pour vous reconvertir.

Demande de reconnaissance du handicap


rqth-formulaire

 

Si le reclassement en interne n’est pas possible. La première étape à suivre est de se rendre à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de son département pour lancer la démarche pour obtenir une RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé). Le traitement du dossier de cette reconnaissance administrative du handicap prend entre 3 et 6 mois. La RQTH permet d’entrer dans le champ d’application de la loi de 2005 qui impose aux entreprises de plus de 20 salariés d’avoir au moins 6% de travailleurs en situation de handicap. Elle permet également d’accéder à un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation sans restriction d’âge. Il est également possible, grâce à cette reconnaissance, de bénéficier d’aménagements de poste et d’horaires une fois dans l’emploi.


Se renseigner sur une formation


reconversion-formation

 

La RQTH permet d’être reconnu comme public prioritaire pour bénéficier de certains dispositifs réservés aux demandeurs d’emploi. Pour en bénéficier, il faut tout d’abord s’inscrire au Pôle Emploi. Selon votre profil et vos besoins, ils peuvent vous réorienter également vers le Cap Emploi. Ils proposent régulièrement des ateliers pour faciliter la recherche d’emploi et pourront vous proposer différents types de formation :


- La VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) est un dispositif qui permet de faire reconnaître son expérience professionnelle et de la faire valider par un certificat.

- La remise à niveau sont des formations plutôt courtes sur des thèmes précis : formation au pack office ou à un logiciel de comptabilité par exemple.

- Les formations en alternance qui regroupent la partie théorique (à l’école ou l’université) et pratique (en entreprise). La durée sera de minimum un an.

- Les formations diplômantes, généralement dispensées dans des écoles ou universités, généralement assez longues.
 

Faire un stage de rééducation professionnelle

reconversion-professionnelle

Toutes les personnes en situation de handicap devenues inaptes pour exercer leur métier ont la possibilité de faire un stage de rééducation professionnelle. Ces stages, proposés par la MDPH, sont dispensés dans des Centres de Rééducation Professionnelles (CRP). Il existe 95 CRP à travers la France, ils sont financés par l’Assurance Maladie et permettent de préparer la personne à réintégrer le marché du travail. Les formations durent entre 10 et 30 mois. Chaque CRP a ses spécificités que ce soit pour les formations proposées : tertiaire, sécurité, bâtiment, logistique,... ou sur le type de handicap. En effet, certains CRP peuvent être réservés aux polyhandicapés ou aux malvoyants par exemple.

Pour retrouver la liste de tous les CRP : Cliquez ici


Financements

logo-agefiph

L’AGEFIPH prend en charge la formation à condition d’être demandeur d’emploi et en situation de handicap. Si vous souhaitez suivre une formation agréée, l’Etat peut également la financer.

Nos partenaires fondateurs

CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total