Réussir son entretien d'embauche

Découvrez les 5 conseils pour convaincre le recruteur que vous êtes la bonne personne pour le poste à pourvoir !

Nos 5 conseils pour convaincre le recruteur

La réussite de l'entretien dépend d'une préparation approfondie

Pour réussir votre entretien, il faut tout d’abord vous yêtre bien préparé. Avez-vous suffisamment d’informations sur l’entreprise dans laquelle vous vous rendez ? Connaissez-vous bien l’offre à laquelle vous avez répondu ? Pourquoi y avez-vous répondu ? Quelles sont vos compétences pour le poste, vos qualités ? Qu’avez-vous de plus qui fera la différence ? Votre situation de handicap est-elle en adéquation avec le poste ? Avez-vous pensé au salaire auquel vous souhaitez prétendre ? Il est important de vous poser ces questions et d’être prêt à y répondre. Vous prouvez ainsi, que vous avez bien étudié la situation et que vous n’êtes pas à cet entretien par hasard.

Lors de l'entretien, soyez à l'écoute et soyez réactif !

Généralement, dans un premier temps, le recruteur va commencer par vous parler de l’entreprise et par vous décrire le poste. N’hésitez pas à prendre des notes si cela peut vous aider à rester concentré(e) et à mémoriser les informations. Il est toujours bon de rebondir et de poser des questions si quelque chose n’est pas claire, cela montre votre intérêt et votre compréhension. Pensez donc à mettre de côté les points sur lesquels vous voulez revenir, et à y revenir lorsque l’occasion se présentera. A la fin de la présentation et/ou à la fin de l’entretien, il vous sera probablement demandé si vous avez des questions, c'est le moment de vous montrer votre curiosité.

Soignez la présentation de votre parcours

Il vous sera ensuite demandé de présenter votre parcours. Soyez prêt à le faire en quelques minutes. Ne rentrez pas trop dans les détails, vous risquez de perdre l’attention de votre interlocuteur. Comme vous, il va rebondir et vous poser des questions, répondez-lui bien sûr, sans pour autant perdre le fil de votre présentation. Ce qui intéresse votre interlocuteur, ce sont vos formations et vos expériences professionnelles, en insistant si possible sur celles qui sont liées au poste auquel vous prétendez. Vous pouvez aussi, bien sûr, parler de vos autres expériences, mais n’oubliez pas de mettre alors en avant les compétences transférables au métier que vous voulez exercer.

Affûtez votre force de persuasion

Gardez toujours en mémoire votre objectif final, qui est de convaincre le recruteur que vous êtes la personne qu’il lui faut. Veillez à respecter la règle des 4C: clair, concis, courtois, correct. L’entretien n’est pas un interrogatoire, c’est un échange. En sortant, vous devez avoir la réponse à vos questions : ai-je bien compris le poste et les missions qui me seront confiées ? Ce poste correspond-il bien à ce que je veux faire ? Le recruteur a-t-il bien compris ma situation de handicap et, si besoin, est-il bien prêt à mettre en place les moyens de compensation dont j’ai besoin ? Et surtout, quelle est la prochaine étape ?

Relancez le recruteur s'il ne vous a pas répondu

Cette notion de prochaine étape est très importante. Si, à l’issue de l’entretien, vous souhaitez toujours occuper le poste, cet entretien n’est qu’une étape. N’oubliez pas, en rentrant chez vous, de remercier le recruteur de vous avoir reçu. N’hésitez pas non plus à le relancer si vous n’obtenez pas de réponse dans les délais qu’il vous a fixés. Et, surtout, quelle qu’en soit l’issue, n’oubliez pas qu’un entretien peut toujours vous être bénéfique. On peut toujours s’améliorer, et plus vous en ferez, plus vous serez convaincant.

Nos partenaires fondateurs

CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total