La politique diversité portée par Accenture est un enjeu stratégique qui assure la croissance de l’entreprise en corrélation avec la performance des collaborateurs. A travers la première convention signée avec l’Agefiph en 2009, le handicap est placé au cœur des préoccupations du groupe. En 2014, Accenture va plus loin en signant son premier accord handicap agréé par La Direccte.

   INTERVIEW : CHLOÉ VERGNOLLE, RESPONSABLE MISSION ACCENT SUR LE HANDICAP    

Pouvez-vous nous présenter la Mission Accent sur le Handicap ?

La mission sur le handicap d’Accenture a été créée en 2014 suite à la signature de notre 1er accord en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Nous avons comme responsabilité de déployer la politique handicap de l’entreprise à travers différents axes :

  • Le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap
  • Le recrutement de personnes en situation de handicap
  • La communication et sensibilisation des collaborateurs
  • L’amélioration de la qualité de vie au travail des personnes en situation de handicap
  • La collaboration avec le secteur adapté et protégé

Quelles actions sont mises en place en interne et en externe pour démystifier le handicap auprès de vos équipes ?

Nous menons de nombreuses actions de sensibilisation.

EN INTERNE

  • Nous avons créé une BD avec des personnages récurrents qui aborde différents sujets liées à la thématique du handicap (se faire reconnaitre, intégrer un collaborateur TH, recruter….)
  • Nous avons mis en place un cycle de conférence avec des intervenants externes (nous avons par exemple accueilli Didier Rocher fondateur des restaurants dans le noir) Plusieurs plaquettes présentant la mission handicap ont été faites.
  • Nous avons également créé un guide : Le Handicap en Pratique à destination de tous nos collaborateurs
  • Des formations avec des experts externes sont également proposées
  • Nous effectuons des ateliers de sensibilisations (dégustation dans le noir / ou café du silence)
  • Création d’un groupe de parole dédié aux personnes en situation de handicap

EN EXTERNE

  • Partenariat éditorial avec des magazines spécialisés
  • Témoignage de collaborateurs en situation de handicap
  • Participation à des tables rondes et rencontres dans les écoles
  • Participation à de nombreux forums dédiés.

On parle beaucoup de digital, recrutement 2.0 et Réseaux sociaux. Pensez-vous que l’utilisation des réseaux sociaux professionnels par les personnes en situation de handicap permet d’élargir les opportunités de recrutement ?

Oui effectivement beaucoup d’entreprises dont Accenture communiquent sur les réseaux sociaux sur la diversité et notamment le handicap. Cela permet notamment :

  • Facilité d’identification et donc de ciblage des entreprises particulièrement « handi-accueillantes »
  • Possibilité de prendre contact facilement avec le bon interlocuteur dans l’entreprise, qui travaille sur ces sujets et saura rediriger et « vendre » au mieux sa candidature en interne
  • Possibilité donc de passer par un process spécifique, de bénéficier d’un suivi particulier en tant que candidat TH

De plus, les entreprises sont d’autant plus vigilantes qu’il est facile d’avoir un mauvais commentaire sur les réseaux sociaux !

Pour les candidats qui ont des restrictions de mobilité, cela peut leur permettre de multiplier les entretiens et les échanges avec entreprises Chez Accenture: Entretiens à distance via Hirevue (logiciel), salons virtuels comme Handi2Day…

Autre exemple externe - Robots sur Pass pour l’Emploi 

Sur quels métiers rencontrez-vous des difficultés pour recruter ?

Nous recrutons chez Accenture majoritairement des profils Bac + 5. Malheureusement les personnes en situation de handicap accèdent peu aux études supérieures et il y a sur le marché du travail une vraie pénurie de profil Bac + 5 en situation de handicap ce qui complique nos recrutements.

Nos métiers sont ceux du conseil et de l’informatique.

Pensez-vous qu’il y ait une inadéquation entre les formations et les besoins des entreprises ? Et pensez-vous que le Big Data est l’une des solutions pour mieux cibler le recrutement ?

Il y a effectivement une inadéquation entre les besoins de l’entreprise et les qualifications des candidats en situation de handicap. Je pense que la solution se trouve en partie dans les accompagnements que vont proposer les entreprises.

Au sein du groupe Accenture, nous avons fait le choix de proposer des formations qualifiantes dans les métiers de l’informatique à des travailleurs handicapés en reconversion professionnelle. Nous les accompagnons en contrat de professionnalisation puis en CDI vers les métiers de développeur informatique.

Vos offres sont ouvertes à tous, quels conseils donneriez-vous aux candidats en situation de handicap pour postuler à vos offres d’emploi ?

Osez postuler ! Même si par exemple vous avez sur votre CV des périodes d’inactivité professionnelle, vous pouvez postuler à nos offres. Nous conseillons également de mentionner le plus tôt possible le fait d’avoir une RQTH (ou autre reconnaissance administrative) pour pouvoir anticiper les aménagements de poste

Retrouvez les offres d’emploi d’Accenture sur le site Carrière Accenture

Nos partenaires fondateurs

CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total