LES MÉTIERS PHARES DE LA BANQUE

Le secteur de la Banque offre un grand nombre d'opportunités de carrières. Avec la digitalisation des entreprises, de nouveaux métiers voient le jour et des formations en alternance permettent de se reconvertir facilement sur des métiers dont les entreprises ont besoin. Découvrez les fiches métiers !

CONSEILLER CLIENTÈLE H/F (particuliers professionnels)

Le Conseiller Clientèle a comme son nom l’indique, un rôle de conseil auprès de ses clients sur la gestion de leur argent. En effet, il gère plusieurs centaines de compte et propose de nouveaux produits financiers car c’est avant tout un commercial. Il doit en plus développer son portefeuille clients, car il doit remplir ses objectifs fixés par sa hiérarchie.

Fonctions clés :

  • Accueillir
  • Ecouter activement, diriger et encadrer l'entretien avec toute la prise de recul nécessaire
  • Développer les usages
  • Garantir le respect des objectifs de l'opérateur
  • Faire preuve d'adaptabilité et de réactivité
  • Collecter de l'information et en garantir la fiabilité

Compétences :

Conseiller, vendre, gérer.

Formations :

  • BTS banque, conseiller de clientèle (particuliers)
  • BTS et DUT commerciaux ou du DEUST (diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques).
  • Mais les diplômés à bac+4/5 notamment chargé(e) de clientèle entreprise. d'écoles de commerce, accèdent plus rapidement au poste de

CONSEILLER DE GESTION DU PATRIMOINE H/F

Le conseiller en patrimoine est chargé de prospecter et fidéliser ses clients, au même titre qu’un chargé de clientèle, et de piloter la gestion de leurs placements. Il jongle à la fois entre le commercial, les aspects techniques et le conseil. Après avoir établi un bilan du patrimoine financier et immobilier de son client afin de bien le connaître, le conseiller en patrimoine l’aide à définir une stratégie sur l’ensemble de ses biens en tenant compte de la fiscalité et des contraintes juridiques de chaque investissement.

Il peut l’orienter vers des placements classiques (tels que l’immobilier, les assurances ou les valeurs mobilières) ou plus sur-mesure (achat d’œuvres d’art, de métaux ou de pierres précieuses, acquisition d’une forêt). Les rendez-vous avec ses clients font partie des temps forts de ses journées : ils attendent de la disponibilité, du suivi et de l’écoute de la part du conseiller en patrimoine.

Environnement :

Le conseiller en patrimoine travaille en équipe avec les juristes, les fiscalistes, les spécialistes de l’immobilier... Suivant les types de structures, les conseillers en patrimoine sont soit rattachés à la direction du réseau, soit à la direction financière.

Compétences :

Le conseiller en patrimoine doit faire preuve d’un vrai tempérament commercial.

Formations :

Les titulaires d’un Master gestion de patrimoine sont bien placés pour occuper ces postes, le diplôme d’une école de commerce est également une bonne porte d’entrée.

Le métier de conseiller en gestion de patrimoine peut aussi représenter une évolution, après avoir travaillé dans des filières aussi diverses que le marché des particuliers, celui des entreprises, des fusions/ acquisitions ou des marchés. Il est possible d’évoluer en conseillant des clients de plus en plus fortunés jusqu’à la gestion de fortune et également de bifurquer vers des fonctions d’encadrement au sein d’une agence ou d’une succursale.

Source : Guide des métiers de la banque – Fédération Bancaire Française

 

Nos partenaires fondateurs

CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total