Stage – Chargé d’études adsorption de tensioactifs (H/F)

Toute la france
13/01/2020
  • Entreprise : Total
  • Type de contrat : Stage
  • Niveau d'études : Sans diplôme / Catégorie C
  • Expérience : 1 à 2 ans
  • Temps de travail : Temps plein
  • Durée du contrat : 6 mois

Vous devez être connecté comme candidat pour pouvoir postuler à une offre.

Descriptif de l'offre

BETTER ENERGY NEEDS YOU Donnez le meilleur de vous-même à l’énergie ! Rejoignez TOTAL : plus de 500 métiers différents dans 130 pays. Une entreprise responsable avec des standards de sécurité et d’éthique forts, des perspectives d’évolution de carrière variées, une culture de l’innovation et une mission partagée par les 100.000 collaborateurs du Groupe : rendre l’énergie meilleure jour après jour.

Contexte:
Le groupe Total est un acteur majeur de l’énergie, qui produit et commercialise des carburants, du gaz naturel et de l’électricité bas carbone.
L’Exploration-Production (EP) a pour mission de découvrir et de développer des gisements pétroliers et gaziers afin de satisfaire une demande énergétique croissante. La stratégie de l’EP vise à développer un modèle de production d’hydrocarbures qui puisse résister durablement à des prix d’hydrocarbures bas, rentables et pérennes.


Dans le contexte de la production du pétrole, la compréhension des interactions huile / roche en présence d’eau et de tensioactifs est fondamentale. Des tensioactifs sont souvent ajoutés à l’eau d’injection dans le cadre de « chemical flooding », ou afin de ralentir le bouchage des puits lors de la réinjection d’eau de production. Le mouillage de la surface solide - un paramètre clé pour la récupération, dépend fortement des caractéristiques de tensioactifs.

A ce titre, le centre de recherche de Total SA à Lacq, recherche pour son Pôle d’Etudes et de Recherche au sein du service Physico-Chimie et Analyse un(e) Chargé(e) d’études adsorption de tensioactifs par mesures du potentiel d’écoulement.Mission :
Dans le cadre de votre stage, vous serez amené à caractériser l’adsorption et la désorption de tensioactifs cationiques sur une surface de silice/ verre et à apporter des informations complémentaires par une méthode du potentiel d’écoulement en : * Choisissant le système le plus pertinent à utiliser (milieux poreux, cellule Hele-Shaw…)
* Réalisant des manipulations de suivi des variations du potentiel d’écoulement lors de l’injection alternée des solutions contenant différentes concentrations de tensioactifs et à débit varié

Ces travaux permettront de réaliser des comparaisons afin d’obtenir des informations sur la cinétique d’adsorption/désorption. Les résultats seront comparés à ceux obtenus par la zetametrie classique et l’ellipsométrie. Plusieurs tensioactifs peuvent cationiques peuvent être examinés.
Ce sujet de stage peut être suivi par une thèse CIFRE.

Profil :
Actuellement en dernière année d’école d’ingénieur ou en Bac +5 dans le domaine de la recherche, innovation et développement, vous êtes à la recherche d’un stage de fin d’études.

Nous vous proposons un stage d’une durée de 6 mois.

Vos atouts
Tout d’abord, vous possédez des connaissances en physique-chimie ainsi que des compétences en expérimentation et en analyse de données.
Vos connaissances en électrocinétique, microfluidique et tensioactif sont un plus.
De plus : * Votre capacité à travailler en équipe est reconnue dans vos précédentes expériences,
* Enfin, vous faites preuve de curiosité et de rigueur.


*Titre de séjour et autorisation de travail valides pour la période couverte par cette offre (la conclusion de ce contrat de professionnalisation ne permet pas la délivrance par l'administration d'une autorisation temporaire de travail)

Date de début souhaitée : 1er semestre 2020
Région, département, localité : Lacq (64)