Expéditeur  
   
Destinataire  
   
   
 

Comité interministériel du handicap : un rendez-vous pour changer l’approche du handicap

A l'occasion du Comité interministériel du handicap (CIH) qui s'est tenu le vendredi 2 décembre 2016, le Gouvernement a annoncé 90 mesures à destination des personnes en situation de handicap, en vue de faciliter le quotidien des personnes handicapées et de défendre leurs droits sociaux.

comité-interministriel-handicap

 

Cliquez ici pour voir l'infographie

 

 

C'est à Nancy, lors du second Comité interministériel du handicap (CIH), que l'ancien Premier Ministre, Manuel Valls, a tenu à affirmer de nouveau l’importance de repenser et renforcer la politique du handicap en France.

"Je pense qu’il faut changer radicalement notre approche du handicap",et , "cesser de voir les handicaps simplement comme des déficits à compenser, cesser de penser uniquement en termes de structures dédiées (...) et agir surtout pour que les personnes handicapées soient accueillies partout." a annoncé Manuel Valls lors de son discours d’ouverture.

 

Poursuivre et intensifier l'action du Gouvernement

Manuel Valls souhaite reconduire l’engagement du Gouvernement pour que les personnes concernées ne soient plus confrontées aux "limites de dispositifs, de services cloisonnés, d’établissements globalement onéreux et pas toujours adaptés aux besoins des personnes handicapées". Selon lui, bien que "les progrès ont été très importants tout de même"[...] "la France pourrait faire encore mieux" pour les 12 millions de français vivant avec un besoin spécifique en matière d’autonomie.

 

Les 14 actions prévues dans le cadre du Comité interministériel ont effectivement pour objectif de renforcer l’effort du Gouvernement pour "rendre les transports, les équipements publics, les écoles, les lieux de travail et les informations accessibles à tous", a soulevé Manuel Valls, en s’appuyant sur "la coordination des acteurs dans le social, le sanitaire, l’emploi, le logement et l’éducation".

 

Ces actions présentées le 2 décembre, en vue de gommer "les obstacles” qui excluent les personnes en situation de handicap, portent aussi sur :

  • le système éducatif,
  • l’accès à l’emploi et au logement,
  • l’accessibilité aux services
  • l’amélioration des droits sociaux et de la prise en compte des spécificités de chaque handicap.

 

Une carrière pour tous

Avec 18% de personnes en situation de handicap au chômage, cette population est “deux fois plus touchée" que le reste des français, a rappelé l'ancien Premier ministre .

Bien que ce taux soit à analyser en tenant compte de l’augmentation du nombre de travailleurs handicapés (de 878 000 en 2013 à 927 000 à ce jour) et du nombre de personnes reconnues travailleurs handicapés (+700 000 entre 2011 et 2015), Manuel Valls a manifesté sa volonté d’inverser la tendance via ces mesures "pour mieux orienter, pour rendre la formation professionnelle plus accessible et pour simplifier les dispositifs".

 

Pour atteindre cet objectif, la démarche passe par un renforcement de la politique de réadaptation professionnelle des centres de rééducation professionnelle (CRP) et des centres de pré-orientation (CPO), sans oublier le renforcement du réseau des Cap Emploi, qui participent à l’augmentation des placements en emploi (+11% en 2016). En parallèle, le plan de diversification des métiers permet de ne plus limiter les travailleurs handicapés à un nombre de métiers restreint.

 
 
 

Sources : www.gouvernement.fr.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 
 

 

Nos partenaires fondateurs

CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total CEA - CNP - Dassault Systèmes - PSA Peugeot Citröen - Cap Gemini - Crédit Agricole centre-est - IBM - SFR - Thales - Total